Plan du site / Accueil / Ecran de Veille

Carte de France / Photothèque / EMail

Visionnez mon livre d'or Signez mon livre d'or

Club ginkgo.biloba : Inscription

( Newsletter, Base de données )

De la feuille au principe actif : l’Extrait de Ginkgo biloba

L’Extrait de Ginkgo biloba constitue un exemple de  principe actif  d’origine végétale, maintenant  standardisé par l’industrie pharmaceutique. Son activité thérapeutique et la connaissance de son mécanisme d’action  mettent en évidence une activité combinée de nombreux constituants. La complexité chimique de l’extrait explique la multiplicité des effets biologiques obtenus.

C’est en 1972 que l' extrait de Ginkgo biloba est pour la première fois utilisé en France. A partir de 1975, son usage thérapeutique se développe rapidement, et le Groupe francais Beaufour-Ipsen est le premier à vouloir développer un extrait de Ginkgo biloba standardisé, lui assurant une activité thérapeutique constante. A partir de 1977, le laboratoire cherchera à maîtriser l’approvisionnement en feuilles de Ginkgo biloba, seul moyen d’assurer la sécurité des arrivages et la qualité constante de l’extrait. Il n’existait alors que de petites pépinières, destinées à la production d’arbres d’ornementation. Les feuilles proposées par les revendeurs provenaient d'une cueillette à la main, suivie d'un séchage au soleil. Ce système fournissait des feuilles de qualité moyenne et  de conservation médiocre. A partir de 1978, le laboratoire décida donc de réunir toutes les données existantes sur la culture du Ginkgo et établit une  plantation expérimentale. En 1981, la décision fut prise de planter dans la région bordelaise 700 ha de Ginkgo afin de produire 2000 t de feuilles sèches par an. Si les tracteurs enjambeurs des cultures de vignes permettaient la plupart des  traitements, il fallut adapter des machines existantes pour la taille des arbres et la récolte des feuilles. Celle-ci s’effectue avec des machines à récolter le coton. Le séchage est  indirect pour ne pas polluer les feuilles, les stériliser et les sécher convenablement pour une conservation optimale. 

Les plantations se présentent un peu comme des vignobles, la production, après 10 ans, est de 4000 kilos de feuilles sèches à l’hectare Source: Beaufour-Ipsen

Fabrication de l’extrait 

  La qualité d’un extrait standardisé dépend de la rigueur observée à tous les stades de sa production, de la culture des arbres jusqu’au produit final. Parallèlement à la maîtrise des cultures, l’usine de production de l’extrait a été équipée de façon à répondre aux normes  de Bonnes Pratiques de Fabrication ( BPF). Les lots de feuilles sont analysées, et les données introduites dans un ordinateur qui calcule le mélange idéal à effectuer pour obtenir une parfaite reproductibilité de l’extrait. Les feuilles sèches sont soumises à un procédé d’extraction en continu par un mélange acétone - eau sous vide partiel. Après élimination du solvant organique, plusieurs phases successives de traitement (14 étapes) permettent d’éliminer les substances inutiles (chlorophylle, lipides, cires, lectines) ou indésirables (acides ginkgoliques, biflavonoïdes, aglycones libres). L’extrait est ensuite concentré en principes actifs, et la majeure partie des substances polyphénoliques (tanins) sont condensées et éliminées par précipitation. La phase finale consiste à évaporer en continu d’une solution très concentrée de l’extrait, dans un four tunnel à micro-ondes.

Contrôle analytique

 Outre des contrôles à chaque étape de la fabrication, le contrôle analytique de l’extrait de Ginkgo biloba terminé comporte un ensemble de déterminations qui permettent d’assurer la constance et la qualité de la fabrication. On vérifie notamment l’absence des solvants utilisés et de leurs éventuels produits de dégradation. La recherche de substances indésirables est effectuée, et on vérifie, par chromatographie,  la présence des constituants de l’extrait, qui est ainsi « calibré » par rapport à un extrait de référence. Les dosages des principaux constituants sont également effectués.

L'extrait de Ginkgo médical est maintenant standardisé en France sous le code EGb ( extrait de Ginkgo biloba ). Il peut se présenter sous forme de liquide ( flacons ou ampoules ), ou de poudre, broyée à basse température, contenue dans des gélules. 


Le webmestre n'est aucunement lié au laboratoire cité dans cette page

En savoir plus sur

 
Accueil Plan du Site Contactez moi