Plan du site / Accueil / Ecran de Veille

Carte de France / Photothèque / EMail

Visionnez mon livre d'or Signez mon livre d'or

Club ginkgo.biloba : Inscription

( Newsletter, Base de données )

Le Cycle de Développement

1. Pollinisation

2.Fécondation

3.Germination

En mai, les grains de pollen sont  transportés par le vent. Ils viennent adhérer aux gouttelettes  visqueuses que les ovules laissent exsuder du micropyle. Le pollen est piégé et stocké tout l’été dans la chambre de pollinisation, alors que le micropyle se referme. Le pollen germe alors  et produit de véritables spermatozoïdes mobiles. Ils furent découverts par HIRASE le 9/9/1896 ( voir page sur les botanistes ).

 L’extrémité du tube pollinique contient 2 anthérozoïdes ciliés. Dans la chambre pollinique, un liquide de fécondation est émis par le nucelle. Les anthérozoïdes mobiles sont libérés dans ce liquide et pénètrent dans le col de l’archégone mature ; un seul fécondera l’oosphère, formant un noyau diploïde : l’œuf, ou zygote. Cette fécondation en milieu aquatique est nommée zoïdogamie. Elle se produit sur l’arbre ou à terre, suivant le climat. L'embryogénèse débute immédiatement.

Dès que l’embryon a atteint sa taille maximale (  3 à 4 mois après la fécondation ), la germination peut avoir lieu, sans temps de repos. Dans la nature, il faut attendre le mois de juin de la deuxième année . Au moment de la germination, les jeunes plantules portent des sortes d’écailles ressemblant un peu à celles d’une jeune Fougère

 

 

LES PSEUDO-FRUITS

Très abondants en automne, poussant  souvent en grappe, les ovules du ginkgo font penser à de petits abricots. Ils demeurent sur l’arbre après la chute des feuilles, ce qui le rend très décoratif en fin d’année. Ce sont des pseudo-fruits car ils naissent sur l’arbre indépendamment de la présence d’un ginkgo mâle et sans fécondation par le pollen. Il s’agit d’une organisation complexe contenant des réserves alimentaires pour le futur embryon. Ces «  fruits » sont formés d’une partie charnue, d'un noyau enfermant une amande et d’une série de membrane protectrice.

Ce fruit  n’est pas comestible, il est même toxique. Une fois au sol, la chair de ces fruits se décompose, produisant une odeur forte, persistante et désagréable. Elle laisse peu à peu apparaître le noyau qui s’est formé et contient une amande comestible. Le noyau du ginkgo ressemble à une grosse pistache, blanche et brillante. Les seules amandes qui se conservent sont celles qui ne sont pas fécondées.

 

 Accueil Plan du Site Haut de Page Me Contacter