Accueil > Plan du Site > Carte de France > Carte de Normandie > CAEN

CAEN , le Jardin des Plantes

    Le jardin des plantes est situé au coeur de la ville. Son histoire est d’abord celle de la passion d’un homme, Jean-Baptiste Callard de la Ducquerie qui, dès 1690, rassemble quelques plantes dans son jardin privé. Son action est poursuivie et renforcée par le professeur François Marescot qui acquiert une partie du terrain actuel, et y introduit, grâce à l’aide de son chef de cultures et successeur, Sébastien Blot, quelques 3.500 plantes. En 1803, après la Révolution française, le jardin botanique, jusqu’alors à vocation uniquement universitaire, devient municipal, et s’agrandit de 3,5 hectares. Dessiné par l’architecte-paysagiste caennais Dufour, il est ensuite planté par Herment. Deux grandes serres sont construites en 1860 auxquelles vient s’ajouter une orangerie. L’institut botanique est édifié en 1891. Dans la petite serre adjacente, Noël Bernard, célèbre botaniste normand, découvre le phénomène de symbiose des orchidées avec les champignons. 

Source: www.ville-caen.fr/Environnement


Cliquez

sur l'image

 

CAEN, La vallée du Mémorial

 

lien officiel: www.memorial.fr

 

 

 

La vallée du Mémorial déroule son tapis vert en contrebas du musée pour la paix et de la Galerie des prix Nobel. L’histoire du Mémorial, inauguré en juin 1988, est encadré par deux arbres : le premier, planté en 1988, par Chaïm Herzog, président de l’Etat d’Israël ; le second, un gingko biloba, arbre symbolique de la victoire de la vie sur la mort, par sa Sainteté Tenzin Gyatso, XIVe Dalaï Lama, en avril 1997. Entre ces deux dates, ces deux arbres, l’histoire du Mémorial est aussi celle de ses jardins : le jardin américain, inauguré en 1994 ; le jardin canadien inauguré en 1995 par le premier ministre Jean Chrétien ; et le jardin britannique dont la stèle fut dévoilée en 1996 par le Duc de Kent. Tous ces jardins, lieux de beauté et de recueillement, commémorent le souvenir du Débarquement et de la Bataille de Normandie. Aujourd’hui, le Mémorial et la ville de Caen renouvellent leur invitation aux autres nations belligérantes afin, qu’ensemble, ces jardins constituent un Parc international de la Paix, témoin de l’engagement des peuples du monde dans un processus de paix irréversible. D’autres espaces de la Vallée du Mémorial, traités de manière plus naturelle, sont des réserves botaniques et entomologiques présentant une palette des richesses de la flore et de la faune en Normandie. Un autre Gingko de grande taille se dresse à côté des ruines d’Hiroshima, conservées en mémoire de l’apocalypse. 


LE STADE MALHERBE

L'équipe de football du stade Malherbe de CAEN dispose depuis  une dizaine d'années d'un magnifique stade comprenant 24000 place assises. L'esplanade du stade Michel D'Ornano, ainsi que le boulevard d'accès sont ornés de Ginkgo biloba. On peut ainsi admirer à Caen une remarquable avenue de Ginkgo biloba, sur plus de un kilomètre de longueur. Le Stade MALHERBE jouera la saison 2001/2002 en seconde division. Meneur de jeu: Xavier Gravelaine. Site perso: http://malherbe.free.fr

  pharma.jpg (54695 octets)